polas_d_oc_photo

l’intégrale * – Expolaroid Toulouse 2017

INÉDIT : EPISODE 4 – 1ère partie * (saison 5) : Karine Marco.

EPISODE 3 (saison 5) : Minetto solo.

EPISODE 2 (saison 5) : Maritxu.

EPISODE 1 (saison 5) : Patrick Barthet.

Voici l’intégralité ( enfin presque ! * ) des instantanés d’EXPOLAROID Toulouse 2017 qui a eu lieu au mois d’avril à La Tienda, au Neska Polita et chez Guillaume Secheyron : (re)découvrez, en diaporama, les originaux des séries de polaroids de chaque artiste participant.

* Prochain épisode, incessamment sous peu … Affaire à suivre !

Parcourez également la collection complète
de polas d’Oc sur le mur d’images Polas’gram

 


 

« LES CHAUSSURES TOUJOURS SE MÊLENT DE MA VIE  »
Karine Marco

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

9 Instantanés Couleur , Fuji Instax Wide, 2017.

Extraits d’une série de 19 photos.
Saga à suivre, pas à pas, bien sûr, prochainement sur polas d’Oc !

Le sujet des chaussures s’est imposé comme une évidence car les chaussures au bout du corps nous transportent d’un bout à l’autre de la vie. Elles sont des reliques, des alliés précieux, des portraits. Cette série est finalement pour leur rendre hommage !

Karine Marco, dessinatrice, coordinatrice d’évènements culturels.
site : k.marco.free.fr

 


 

« SELPHIES DE VOYAGE »
Minetto Solo

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

série de 10 Instantanés Couleur, Fuji Instax 100, 2017.

Victime de la société de consommation, le tricycle rouge est laissé pour mort à la décharge. Il rassemble toute son énergie pour rechercher dans des sites improbables, à travers l’Occitanie une nouvelle famille, un nouveau départ.

Minetto Solo, photographe.
flicker : minetto solo

 


 

« UN VOYAGE EN UTOPIE »
Maritxu

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

série de 13 Instantanés Couleur, Fuji Instax Wide, 2016.

Eté 2016. Désert du Nevada. Burning Man.
Une expérience forte où le temps et l’espace n’ont plus de limites.
La créativité non plus.
Et l’humain libéré de ses contraintes par ce lieu magique retrouve sa splendeur…

Maritxu, photographe.

 


 

« DES DALLES »
Patrick Barthet

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

série de 15 Polaroïds N&B, Polaroïd 600, Paris, 2017.

Texte : cf le diaporama.

Patrick Barthet, plasticien, créateur de luminaires et graphiste-webdesigner.
Tous ses univers à découvrir sur patrickbarthet.fr – contact : pb.polasdoc@free.fr

 


Publicités
polas_d_oc_photo

PROLONGATIONS !

PROLONGATIONS JUSQU’AU 10 MAI  !

EXPOLAROID 2017 Toulouse,

c’est 6 exposants dans 3 lieux conviviaux, chaleureux et originaux, à découvrir in situ ou suivre sur les réseaux sociaux tous le mois d’avril.

 

trait

les polaroïnomanes dans un désordre aléatoire …

Karine Marco, dessinatrice, coordinatrice d’évents culturels.
Patrick Barthet, plasticien, créateur de luminaires, conception digitale.
Mon Oeil, photographe.
Minetto Solo, photographe.
Zia, photographe.
Maritxu, photographe.

trait

… à retrouver chez les meilleurs hôtes de l’année.

le Neska Polita, restaurant, 14 rue de l’Etoile / facebook

la Tienda, épicerie espagnole, 23 place du Salin / facebook

Guillaume Secheyron, 18 place Laganne.

trait

Merci à EXPOLAROID de fédérer les passionnés du polaroïd et du film instantané à travers le monde, de nous avoir permis d’organiser cet évènement à Toulouse et merci pour son soutien à la création collective.

Suivez EXPOLAROID sur facebook.

Né à Nantes en 2013, Expolaroid est devenu un événement national et international qui, chaque année en avril, se consacre à mettre à l’honneur la photographie instantanée et ses usages. EXPOLAROID VEUT DIFFUSER L’USAGE DU POLAROID ET DU FILM INSTANTANÉ. La photo instantanée, dans sa pratique et son usage, étant un objet accessible et populaire, Expolaroïd  invite tous les professionnels et amateurs de la photo à créer, sur le modèle
du « Do It Yourself », leur propre événement dans leur ville !

 

polas_d_oc_photo

expo K. Marco – édition 2017 – Toulouse

trait

Karine Marco

chez Guillaume Secheyron, kiné,
18 place Laganne, Toulouse.
(entrée libre)

« LES CHAUSSURES TOUJOURS SE MÊLENT DE MA VIE. » – 2017.

trait

Questions à Karine, pour ce choix si surprenant d’espace d’exposition et en savoir plus sur ses créations exposées, dans le cadre d’Expolaroid 2017.

– Karine, dis-moi pourquoi avoir choisi  la salle d’attente d’un kiné pour exposer tes polaroids ?

Attendre, son tour, attendre d’être soulagé d’un poids, celui du corps et ses douleurs, attendre nous appartient tout entier, ce temps là est l’occasion de plonger dans ses pensées ou celles de quelqu’un d’autre. Ainsi j’ai choisi d’installer mes photos dans une salle d’attente, des images qui parlent de mes cheminements mais aussi de tous les cheminements.

– Et comment s’est  imposé le choix de la chaussure comme sujet de la série ?
( entre nous, tu aurais pu exposer chez un podologue non ?… )

Oui … ! (sourire). Mais avant tout, le sujet des chaussures s’est imposé comme une évidence : car les chaussures au bout du corps nous transportent d’un bout à l’autre de la vie. Elles sont des reliques, des alliés précieux, des portraits. Cette série est finalement pour leur rendre hommage !

– Mais au départ, comment t’est venue cette pratique du polaroid, en plus de toutes productions artistiques ? ( ndrl : graphisme, peinture, gravure, édition … )

En 2006  je retrouve un appareil polaroid au fond d’un carton et un forum sur internet « polaroid passion ». J’achète des films et m’amuse de faire des images. Puis c’est la fin des films polaroids ! Sur le forum ça spécule sur le projet IMPOSSIBLE qui souhaite prendre le relais. Puis les films sortent, aléatoires un peu chers, mais très stimulants ! Je continue donc de m’amuser à imaginer des séries photo en polaroid.

– Ta participation à Expolaroid vient donc de ton envie de t’impliquer plus pour faire découvrir le polaroid, c’est cela ?

Oui tout à fait ! Et via ce forum (polaroid passion) j’ai pu participer au premier Expolaroid à Revel, organisé par Mon Œil. Minetto Solo y était déjà aussi ! L’idée venant d’un Nantais de faire du mois d’avril le mois du polaroid et du film instantané. Depuis, chaque année, je remets ça, parce que j’aime l’idée que le film instantané soit encore vivant et adopté par toute sorte de passionnés.
Avec Patrick en 2016, nous avons créé ce blog pour partager cette aventure au-delà du mois d’Avril et diffuser des regards singuliers. Je pense déjà aux futures aventures et j’ai déjà quelques pistes pour l’année prochaine.

Bon Expolaroid  à tous !

 

trait

 

 

trait

« LES CHAUSSURES TOUJOURS SE MÊLENT DE MA VIE. »

série de 19 polaroids couleur, Fuji Instax Wide, 2017.

« J’ai marché
Marché
De long en large
De larges traversées
Mousses intarissables
Traîtres petits cailloux
Asphalte des cités
De sites en forêts
J’ai marché
Marché
Dans les sables de mon enfance
Et ceux de mes vacances
J’ai marché
Marché
Usé des semelles
Jointures de mes os
Attention la colonne
Aux défilés du monde
J’ai couru aussi
Par nécessité
Rattrapé un retard
Saisi un marchepied
La plante sûre
M’a pas mal promenée
Des ampoules parfois
Sur les sentiers obscurs
De la joie plus souvent
De me tenir debout. »

 

Karine Marco, dessinatrice, coordinatrice d’évènements culturels et rédactrice en chef de la revue HUIT.
Ses Créations : k.marco.free.fr – Contact : k.marco@orange.fr / fb : astronef palace

 

polas_d_oc_photo

édition 2017 – La Tienda – Toulouse

latienda_lieu_pola_nb

EXPOLAROID à La Tienda.

exposition prolongée jusqu’au 10 mai 2017.

La Tienda, 23 place du Salin, Toulouse.

les polaroïnomanes : Zia & Patrick Barthet.

trait

« COLORIAGES SUR POLAROID » & « BALADE D’UN RADICCHIO » – Zia

séries de 8 et 4 Polaroids Couleur.

ZIA expérimente la photo à travers son polaroïd, elle s’amuse à faire de drôles de clichés et à penser qu’après cet instant, seule la photo restera.

 

trait

« DES DALLES » – Patrick Barthet

série de 15 Polaroïds N&B, Polaroïd 600, Paris, 2017.

La routine finit toujours par nous faire oublier l’environnement qui nous entoure, les endroits de notre quotidien qu’ils soient passagers ou ancrés dans notre vie. Alors qu’ils ont leur beauté propre, leur sens propre, leur propre vie, intimité et utilité. Ce qui a surpris un jour, plu, ébloui, interrogé, devient des plus transparents ou seulement des surfaces acquises à nos automatismes et servitudes.

Redécouvrir un lieu, voilà le moindre des hommages à lui rendre. Car du détail à son ensemble, se trament les traces de notre passage, de notre regard, de nos sentiments. Chaque fragment, chaque instantané, dans leur banalité apparente, sont autant de mots qu’il nous susurre et qu’il faut savoir entendre ou réécouter. Son langage savamment secret et subtil, qui, dans sa complexité, sa profondeur, s’enrichit de nous, nous devons si possible, tenter de le traduire sans le trahir, de le révéler dans le partage, le célébrer humblement contre l’indifférence, le mépris et l’oubli. Le protéger pour ne pas se perdre.

Patrick Barthet, plasticien, créateur de luminaires et graphiste-webdesigner.
Tous ses univers à découvrir sur patrickbarthet.fr – contact : pb.polasdoc@free.fr

 

« WESH VITRINE » – Patrick Barthet

série de 6 Polaroïds Couleur, Polaroïd 600AF, Paris, mars 2016.

Poésie de la désuétude : sous le vernis de l’anecdote, se révèle en grattant un peu, une mémoire commune, touchante et fragile.

Pépites visuelles surprenantes voire inquiétantes : instantanés témoignages d’échoppes d’un autre temps, d’un autre monde, celui défiant les lois de l’apparence et du bon goût.


Entre Belleville et Marais, balade dans un Paris qui subsiste, résiste à l’invasion, à la normalisation marchande, des vitrines bien léchées.

 

 

 

 

polas_d_oc_photo

édition 2017 – Neska Polita – Toulouse

neskapolita_lieu_pola_nb

EXPOLAROID au Neska Polita.

exposition prolongée jusqu’au 10 mai 2017.

Neska Polita, 14 rue de l’étoile, Toulouse.

les polaroïnomanes : Maritxu, Mon Oeil & Minetto Solo.

 

trait

« UN VOYAGE EN UTOPIE » – Maritxu

série de 13 Polaroids Couleur, 2016.

Eté 2016. Désert du Nevada. Burning Man.
Une expérience forte où le temps et l’espace n’ont plus de limites.
La créativité non plus.
Et l’humain libéré de ses contraintes par ce lieu magique retrouve sa splendeur…

Maritxu, photographe.

 

trait

 

« CHASSEUR D’ÉPAVES » – Mon Oeil

série de 11 Polaroïds Couleur, Fuji Instax 100, France.

Cette série a vu le jour suite à mes découvertes, lors de promenades, de vieilles carcasses abandonnées dans la nature. Restant à chaque fois admiratif devant ces sculptures, j’ai décidé de me pencher un peu plus sur le « phénomène ». J’ai ainsi découvert qu’il y avait de vrais passionnés de ces vielles carcasses. On les appelle les « Chasseurs d’épaves ». Je me suis alors mis dans leur peau et ai décidé de faire mon petit reportage photo.

Mon Oeil, photographe.
Ses créations : mon oeil – contact : jerem.2305@laposte.net

 

 

trait

 

« SELPHIES DE VOYAGE » – Minetto Solo

série de 10 Polaroids Couleur, Fuji Instax 100, 2017.

Victime de la société de consommation, le tricycle rouge est laissé pour mort à la décharge. Il rassemble toute son énergie pour rechercher dans des sites improbables, à travers l’Occitanie une nouvelle famille, un nouveau départ.

Minetto Solo, photographe.
flicker : minetto solo

 

 

 

polas_d_oc_photo

tronches de pola

Les 6 tronches de pola d’EXPOLAROID Toulouse 2017

polas_d_oc_photo

vous invitent au vernissage des expositions,
le mardi 4 avril, à partir de 19h,
à l’épicerie espagnole la Tienda, 23 place du Salin,

et vous invitent à découvrir également leur exposition
au restaurant Neska Polita, 14 rue de l’Etoile,
et chez Guillaume Secheyron, kinésithérapeute,
18 place Laganne,

les 3 lieux d’EXPOLAROID Toulouse 2017.

trait

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EXPOLAROID à Toulouse – avril 2017 :

les polaroïnomanes et leurs auto-portraits dans un désordre aléatoire …

Karine Marco  / Mon oeil / Patrick Barthet
Minetto Solo / Maritxu / Zia.

 

polas_d_oc_photo

édition 2017 – Toulouse

EXPOLAROID 2017 – Toulouse,
c’est 6 exposants dans 3 lieux conviviaux, chaleureux et originaux, à découvrir in situ ou suivre sur les réseaux sociaux tous le mois d’avril.

 

VERNISSAGE LE MARDI 4 AVRIL 2017
à partir de 19h.

à LA TIENDA
23 place du Salin / facebook

polas_d_oc_photo

trait

les polaroïnomanes dans un désordre aléatoire …

Karine Marco, dessinatrice, coordinatrice d’évents culturels.
Patrick Barthet, plasticien, créateur de luminaires, conception digitale.
Mon Oeil, photographe.
Minetto Solo, photographe.
Zia, photographe.
Maritxu, photographe.

trait

… à retrouver chez les meilleurs hôtes de l’année.

polas_d_oc_photo

NESKA POLITA

polas_d_oc_photo

LA TIENDA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nk_eve_pola   tienda_pascal_pola   tienda_fabien_pola   tienda_francois_pola

le Neska Polita, restaurant, 14 rue de l’Etoile / facebook

la Tienda, épicerie espagnole, 23 place du Salin / facebook

Guillaume Secheyron, 18 place Laganne.

trait

 

Merci à EXPOLAROID de fédérer les passionnés du polaroïd et du film instantané à travers le monde, de nous avoir permis d’organiser cet évènement à Toulouse et merci pour son soutien à la création collective.

Suivez EXPOLAROID sur facebook.

Né à Nantes en 2013, Expolaroid est devenu un événement national et international qui, chaque année en avril, se consacre à mettre à l’honneur la photographie instantanée et ses usages. EXPOLAROID VEUT DIFFUSER L’USAGE DU POLAROID ET DU FILM INSTANTANÉ. La photo instantanée, dans sa pratique et son usage, étant un objet accessible et populaire, Expolaroïd  invite tous les professionnels et amateurs de la photo à créer, sur le modèle
du « Do It Yourself », leur propre événement dans leur ville !