Photoday / Carnet polas#doc

Accueil > > DOC(S)#polas > > Cédric Detheux

polas_d_oc_photo
PHOTODAY
Astronef Palace

 

 

 

 

 

 


polas#doc a le plaisir de vous présenter « Photoday »

une création originale autour du Polaroïd par Astronef Palace.

Découvrez une ville, Toulouse, de manière insolite, à travers les escapades photographiques spontanées et instantanées de trois amis dont deux « polaroïnomanes » :
Karine Marco, artiste passionnée par le Polaroïd.
Cédric Detheux, amateur de photographie, qui pour la première fois abordait  la pratique de la photo instantanée.
Un carnet balade
où le jeu de tac-o-tac entre les deux photographes, enveloppe cette virée poétique dans les rues de Toulouse d’une belle et riche aventure humaine.
Un carnet en miroir
avec le plaisir de regarder sa ville autrement : reflets d’une intention visuelle personnelle, d’une curiosité dans l’instant présent avec le souci du détail, l’envie de capter la poésie des lieux et des rencontres imprévues.
Un carnet de bord
car était convié une troisième amie, témoin privilégié, Ruth Adam, journaliste, qui a joué le discret rôle d’observatrice, saisissant l’instant par son expérience de l’écriture et donnant au parcours photographique une troisième dimension, littéraire et poétique, au ton baroque.
Il en naquit un objet unique, un carnet « traces », un petit ouvrage, vestige concret d’un happening, mémoire émotionnelle d’un trio d’amis, uni dans la création.
Son aventure n’est pas encore terminée : des projets autour de « Photoday » sont dans l’air parait-il. Nous vous en reparlerons sûrement très bientôt !

Polaroïds N.B. : Cédric Detheux.
Polaroïds Couleurs : Karine Marco.
Récit : Ruth Adam.


Karine Marco nous en dit plus

« Je propose à Cédric, qui voulait se lancer dans le Polaroïd, de partager un moment de création. De profiter d’une balade pour regarder la ville autrement. Chacun sa vision, en parallèle et en simultané, comme un jeu de ping-pong photographique. Je l’invite à mener la série photo. Il choisit les lieux et sujets, en utilisant un des deux types d’appareil 600 que nous possédons.

645CL photoday       600 photoday

Notre aventure ludique nous permet autant de confronter nos regards que de les contraster par l’utilisation et le test de cartouches différentes (N&B pour lui et Couleur pour moi).
J’avais envie de donner une autre dimension à ce parcours, de l’enrichir d’un troisième point de vue. J’avais, en fait, en tête le désir qu’il reste des traces de cette aventure. Tel un carnet de route illustré qui retrace cette balade créatrice.
Pour cela, il nous fallait un témoin privilégié, observateur de nos déambulations, à l’affut de nos élans visuels. Ainsi Ruth Adam se joindra à nous et sera notre journaliste, prenant des notes et offrant à Photoday, au final, son récit libre et subtil. »

Morceaux choisis de « Photoday »

« Nous partons en file indienne, Cédric bien en avant, la tête en l’air cherchant des sujets. Depuis le début je suis hantée par une image d’animaux : Cédric un Échassier grand et svelte, Karine une Mangouste aux yeux qui brillent avec une énergie intelligente mais aussi un certain je ne sais quoi … »

polas_d_oc_photopolas_d_oc_photo

 

 

 

 

 

 

« … L’immeuble Paquebot de Toulouse dans le rêve d’un architecte, un bateau arrive … loin des sables … »

polas_d_oc_photopolas_d_oc_photo

 

 

 

 

 

 

« … Cédric reconnait un homme dans le marché, il se dandine vers son vieux chien qui l’attend sur le trottoir … » .

Ruth Adam, Toulouse 2012.