expo K. Marco – édition 2017 – Toulouse

trait

Karine Marco

chez Guillaume Secheyron, kiné,
18 place Laganne, Toulouse.
(entrée libre)

« LES CHAUSSURES TOUJOURS SE MÊLENT DE MA VIE. » – 2017.

trait

Questions à Karine, pour ce choix si surprenant d’espace d’exposition et en savoir plus sur ses créations exposées, dans le cadre d’Expolaroid 2017.

– Karine, dis-moi pourquoi avoir choisi  la salle d’attente d’un kiné pour exposer tes polaroids ?

Attendre, son tour, attendre d’être soulagé d’un poids, celui du corps et ses douleurs, attendre nous appartient tout entier, ce temps là est l’occasion de plonger dans ses pensées ou celles de quelqu’un d’autre. Ainsi j’ai choisi d’installer mes photos dans une salle d’attente, des images qui parlent de mes cheminements mais aussi de tous les cheminements.

– Et comment s’est  imposé le choix de la chaussure comme sujet de la série ?
( entre nous, tu aurais pu exposer chez un podologue non ?… )

Oui … ! (sourire). Mais avant tout, le sujet des chaussures s’est imposé comme une évidence : car les chaussures au bout du corps nous transportent d’un bout à l’autre de la vie. Elles sont des reliques, des alliés précieux, des portraits. Cette série est finalement pour leur rendre hommage !

– Mais au départ, comment t’est venue cette pratique du polaroid, en plus de toutes productions artistiques ? ( ndrl : graphisme, peinture, gravure, édition … )

En 2006  je retrouve un appareil polaroid au fond d’un carton et un forum sur internet « polaroid passion ». J’achète des films et m’amuse de faire des images. Puis c’est la fin des films polaroids ! Sur le forum ça spécule sur le projet IMPOSSIBLE qui souhaite prendre le relais. Puis les films sortent, aléatoires un peu chers, mais très stimulants ! Je continue donc de m’amuser à imaginer des séries photo en polaroid.

– Ta participation à Expolaroid vient donc de ton envie de t’impliquer plus pour faire découvrir le polaroid, c’est cela ?

Oui tout à fait ! Et via ce forum (polaroid passion) j’ai pu participer au premier Expolaroid à Revel, organisé par Mon Œil. Minetto Solo y était déjà aussi ! L’idée venant d’un Nantais de faire du mois d’avril le mois du polaroid et du film instantané. Depuis, chaque année, je remets ça, parce que j’aime l’idée que le film instantané soit encore vivant et adopté par toute sorte de passionnés.
Avec Patrick en 2016, nous avons créé ce blog pour partager cette aventure au-delà du mois d’Avril et diffuser des regards singuliers. Je pense déjà aux futures aventures et j’ai déjà quelques pistes pour l’année prochaine.

Bon Expolaroid  à tous !

 

trait

 

 

trait

« LES CHAUSSURES TOUJOURS SE MÊLENT DE MA VIE. »

série de 19 polaroids couleur, Fuji Instax Wide, 2017.

« J’ai marché
Marché
De long en large
De larges traversées
Mousses intarissables
Traîtres petits cailloux
Asphalte des cités
De sites en forêts
J’ai marché
Marché
Dans les sables de mon enfance
Et ceux de mes vacances
J’ai marché
Marché
Usé des semelles
Jointures de mes os
Attention la colonne
Aux défilés du monde
J’ai couru aussi
Par nécessité
Rattrapé un retard
Saisi un marchepied
La plante sûre
M’a pas mal promenée
Des ampoules parfois
Sur les sentiers obscurs
De la joie plus souvent
De me tenir debout. »

 

Karine Marco, dessinatrice, coordinatrice d’évènements culturels et rédactrice en chef de la revue HUIT.
Ses Créations : k.marco.free.fr – Contact : k.marco@orange.fr / fb : astronef palace

 

Publicités